Maryatil Voyance » Cartomancie » Histoire de la cartomancie

Histoire de la cartomancie

La cartomancie est un art divinatoire basé sur l’utilisation du jeu de cartes. Cet art, plus récent que l’astrologie, est dérivé de la tarologie ( art divinatoire d’interprétation des tarots).

La cartomancie fait son apparition au siècle des lumières dans la période pré-révolutionnaire avec le franc maçon Etteilla  et le jeu de 32 cartes.

La publication du petit Etteilla ou l’art de tirer les cartes a vu le jour en 1791.
La cartomancie atteint son apogée avec le Sybille de la révolution et de l’empire et le très connu jeu de Mademoiselle Lenormand, encore très connu de nos jours.

La pratique de la cartomancie française repose sur la symbolique des quatre couleurs: noir pour les piques et les trèfles et rouge pour les cœurs et les carreaux.

La divination en cartomancie

En cartomancie; entre les cartes, le cartomancien, le consultant et son environnement se met en place un “fluide” pendant la consultation.

Le fluide installé, la concentration du consultant, le lâché-prise du cartomancien et les vibrations personnelles
guident dans le choix des cartes en relation avec la situation à mettre à jour.

A partir de cet instant, le devin peut effectuer sa lecture du jeu en intégrant le symbolisme des cartes et sa propre codification du jeu.

La divination par cartomancie consiste principalement à utiliser l’intuition, qui est une forme de voyance;
et l’écoute active afin de ressentir certaines facettes de la vie de la personne venue consulter.

Un autre aspect du travail porte sur l’interprétation du jeu à l’aide du symbolisme et de la codification retenue pour chaque cartes.

La consultation de cartomancie est le résultat d’un travail qui s’opère entre le consultant et le cartomancien.

Le consultant ou le cartomancien, selon le cas va ” battre les cartes”. Pour ce qui me concerne je demande aussi au consultant de “battre les cartes”
avant même de “couper” le jeu; arrive l’interprétation de la coupe et le tirage du jeu.

Lors du tirage du jeu, il est demandé au consultant de sortir un certain nombre de cartes en fonction du type de tirage retenu et de la codification retenue par le praticien en cartomancie.

Les méthodes de tirages

De nombreuses méthodes de tirage existent  et se pratiquent toujours avec cohésion et depuis des lustres
dans la philosophie de leur inventeur : jeu de Mademoiselle Lenormand, Le Sybille des Salons:  c’est que la capacité d’interprétation et le fluide portant ces jeux ont trouvé l’énergie de traverser les siècles et de s’harmoniser avec les hommes par delà l’évolution des cultures.

Cependant, la cartomancie n’est absolument pas liée à une interprétation rigoureuse et figée.
Le cartomancien peut en toute liberté effectuer sa voyance selon Son ressenti, sa sensibilité et son symbolisme; le fluide travaillera de la même façon avec autant d’efficacité.

C’est avec le recul que le praticien pourra juger de la justesse et de la finesse de sa technique de voyance.

En  cartomancie, tout est basé sur le lâché-prise, le ressenti et le vécu du devin avec ses cartes,
ainsi que sur la concentration du consultant; c’est pourquoi il est toujours préférable de travailler dans la paix, le détachement et l’harmonie.

Heureusement,  la pratique de la cartomancie peut malgré tout s’effectuer si le consultant est préoccupé ou stressé dans sa vie; dans le cas contraire cet art serait appelé à disparaître étant donné que très souvent,
il lui est fait appel en cas de difficulté, donc de trouble.

La cartomancie est un excellent support à la médiumnité et vice versa.